RQC 95.FM, Interview de Jean-Luc FONCK de STTELLLA, épisode 1

Publié le par Flex et Harry sur RQC 95.FM

Pour annoncer sa venue au

Marius Staquet le 02 Février 07.

Jean-Luc FONCK de STTELLLA

est venu dans les locaux de RQC 95.FM afin de répondre aux questions de Flex et Harry.

Après avoir quitté un long après-midi de conférence de presse, Jean-Luc est venu nous rejoindre au bar de la radio afin de nous parler de lui et de sa nouvelle tournée

"LE PRESTIDIGITATOUR"

Même si le temps nous était compté, Jean-Luc a pris le temps de répondre à une interview. Jean-Luc Fonck n'est pas avare en parole (et tant mieux pour nous!!). Retrouvez la retransmission de l'interview sur RQC 95.FM tous les mardis de 19:30 à 22:00 ou chaque semaine sur le blog de "80 à l'heure!".

INTERVIEW DE STTELLLA - EPISODE 1

Flex: Tout d'abord, Bonjour Jean-Luc vous êtes chanteur du groupe STTELLLA. Alors, une question qui nous tarode tous l'esprit d'où vient le nom de « STTELLLA » ? Y-a-t-il vraiment un rapport avec le jus houblonné du même nom et si oui pourquoi l'avoir orthographié avec 2 « T » et 3 « L » ?

Jean-Luc Fonck: Tout d'abord, je suis celui qui chante, je ne suis pas forcément chanteur...je ne sais pas vraiment chanter. Alors oui...evidemment ça a un rapport avec la bière...pourquoi, je ne sais pas...quand tu choisis un nom de groupe, tu regardes un peu autours de toi et à mon avis il devait y avoir une bouteille de Stella qui traînait. Ca a commencé avec un "T" et deux "L"...comme la bière et je ne me rappelle plus pourquoi on a décidé de rajouté un "T" ou un "L" à chaque concert. On a arrêté sinon ça serait illisible. C'était en 1975, il y en a eu des concerts depuis...

Harry: Noël Godin (l’entarteur) dit de vous que vous seriez un nouveau Bobby Lapointe et nous le rejoignons tout à fait dans cette idée. D’où vient en réalité votre inspiration …tant au niveau des musiques que des textes ?

JLF: Au niveau des musiques, c'est plus facile. Je suis amateur de musique, j'écoute donc énormément de choses. J'ai beaucoup de disques. J'écoute beaucoup la radio, c'est un peu de tout ce que j'entend. Au niveau des paroles, c'est un peu plus compliqué...C'est un peu compliqué, finallement, il y en a peu qui font des jeux de mots dans les chansons. En Belgique, c'est pas tellement une culture. Chez moi ça vient naturellement, je travaille un peu à la con...il faut dire ce qui est. Je ne note jamais rien, je n'ai pas de mémoire. Je me mets à une table et j'écris mes chansons.C'est comme mes bouquins, je l'ai écrits mais je ne note jamais rien.Dans mon cas, faut pas se poser de questions. Y a des gens qui disent que pour créer, faut être un peu torturé. Dans mon cas, c'est pas du tout ça. Faut avoir une certaine sérénité et faut pas se poser de question.

Harry: Dommage, qu'on soit pris par le temps parce qu'on aurait aimé une explication de texte sur "Les Tartines"

JLF: Y a des trucs que moi-même j'ai pas compris. L'analyse des "Tartines" en long et en large, c'est compliqué. C'est amusant... au moment où tu le trouves c'est amusant et évident. Un peu comme cette chanson sur le fromage qui s'intitule "Parmesan autours de toi".

 

 

 

 

 Harry, Flex, Jean-Luc FONCK (STTELLLA), Adeline (MEDIASCENE), Julien, Jenny et Christophe

 

LA SEMAINE PROCHAINE-INTERVIEW DE STTELLLA - EPISODE 2

Vous êtes allé voir STTELLLA en concert? Alors laissez-vos commentaires!!!

Toute l'actualité de STTELLLA sur www.sttellla.be

Publié dans Interviews

Commenter cet article

Harry 28/01/2007 21:01

Merci Karine,
Commentaire très court mais néanmoins très flatteur.
N'hésites pas nous laisser tes commentaires sur STTELLLA
Harry

Karine 27/01/2007 18:00

effectivement, rien à dire...